Journal de bord – 30 sept. au 3 octobre

Jour 1, 30 septembre – Le départ se fait à 8h du matin à partir de la Marina Lennox, à Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix, à 6 miles nautiques (MN) des lignes américaines, juste au sud du premier pont qui relie le Vermont et l’état de New York, au nord de Rouses Point. Il fait 7 degrés, la journée est claire et le temps frais.

Nous naviguons en direction du sud, sur la rivière Richelieu et nous prenons un peu plus d’une heure pour arriver aux frontières, ou nous accostons dans problème pour réaliser notre première démarche administrative de douanes étrangères. Nous allons tous les trois à la rencontre de deux douaniers américains qui nous accueillent avec la froideur habituelle, rapidement remplacée par un dialogue sympathique nous expliquant les procédures de homeland security.

Nous recevons notre Cruising permit, gratuitement, et nous apprenons que nous devrons appeler chaque soir du voyage sur le territoire américain pour rapporter notre position. C’est du sérieux! Nous devrons également faire cette procédure à Porto Rico et aux Îls Vierges Américaines. En quittant la douane, l’un des deux fellows nous dit en riant: “It is an awfully small boat to live three in it”. Nous on est bien jusqu’à maintenant.

Nous entrons en terre américaine! Il est 10 heures et l’objectif de la journée est de parcourir les 40 MN jusqu’à Burlington, sur la rive est du Lac. Ayant quitté le quai des US borders à 10h, voguant à 5,5 MN, nous devrions arriver vers 18h “en ville”. Nous croisons plusieurs voiliers remontent vers le nord, probablement pour hiverner.

Retraverser le Lac Champlain sur notre Santa Mojo doit avoir quelque chose de thérapeutique. Sébastien parle de reenactment. Réaliser notre projet dans le calme et la bonne humeur est très agréable…

Il est presque 13h, Philippe fait une sieste, on est sur le pilote automatique, la classe, quoi! On arrive à 16h55 à Burlington, on s’ancre et on prend ledinghy pour aller en ville! Première expérience de landing, on visite la ville pour trouver… une carte sim pour connecter le iPhone à Sébastien pour communiquer et avoir accès à des données pour nos différentes applications de navigation. Finalement, ça plante, c’est long et on abandonne pour ce soir, il est 9h passées et on décide de rentrer “à la maison”.

fichier_000-4

Sébastien se rend aux douanes américaines.

fichier_007

La dolce vita, Philippe, il connaît ça!

fichier_008

À la recherche du soleil à temps perdu!

fichier_006

Burlington!

fichier_001-4

La red light, trouvée à Burlington, en soirée. Philippe est très content!

Jour 2, 1er octobre – Nous quittons Burlington à 6h45. Hé oui! Les garçons ont une bonne raison de se lever tôt ces temps-ci! L’objectif du jour est d’atteindre le Fort Tinconderoga, à 53 MN au sud de Burlington. À midi, on atteint Port-Henry, la première moitié de notre itinéraire. En 2014, nous étions arrivés à Port-Henry la première journée de navigation (nous étions partis de Rouses Point) et nous avions accosté à la Van Slooten Marina, juste en face du Chimney Point Bridge, qui marque la fin de la partie large du Lac Champlain. À cause d’un épais brouillard, nous avions dû tourner en rond pendant presque 3 heures avant de continuer notre chemin.

Pour ce voyage-ci, nous passons devant la Van Slooten sans nous arrêter, saluant en pensée les sympathiques propriétaires. Nous atteignons Fort Tinconderoga à 15h15 et décidons de poursuivre la route jusqu’à un prochain lieu d’ancrage nommé The Elbow.

Nous nous ancrons donc “au coude” à 18h45, à moins de 2MN de Whitehall et de la première écluse, amicalement nommée Lock 12. Nous nous procurerons le Lock pass à 15$ et nous aurons 2 jours pour passer les 11 écluses (il n’y a plus d’écluse no 10).

Nous avons estimé que notre réservoir à diesel contient un peu moins de 40 litres, peut-être 35 litres. Nous avons parcouru 119 MN en 20,5 heures depuis hier et la tinque est vide à 85%. On estime dépenser 1,4L à l’heure. C’est un peu beaucoup.

Chaque soirée compte son lot de petits tracas ou de petites réparations à effectuer. Dans tous les cas, il s’agit de régler les choses de la manière la plus sûre et sécuritaire. Lentement mais sûrement, ce petit bateau pas cher, solide et qui nous mènera le plus loin possible, il est de mieux en mieux!

fichier_002-4

Le Canal Champlain et son paysage bucolique.

fichier_002-3

Il fait froid, mais on a le sourire en passant devant la Van Slooten Marina!

Jour 3, 2 octobre – Ce matin, nous quittons The Elbow à 7h25 et nous entrons dans le canal Champlain. à 8h30 la première écluse est passée et nous sommes en route vers Lock 11, que nous passons à 9h50. Ce matin, il a plu un peu. Tout étais humide ou mouillé. Après un petit déjeuner chaud et naviguant, tout se prend mieux, jusqu’à ce qu’on découvre une coulée d’huile à transmission dans le fond du puit à moteur. On s’arrête donc pour régler ça.

Les gars font une job du tonnerre et nous repartons vers 12h10. Tranquillement, toujours au moteur, nous passons les écluses 9, 8 et 7 pour finir avec le 6, passée à16h10, ce qui nous mènera à Schuylerville, juste avant Lock 5, à moins de 1 MN.

Philippe se reposant encore, Sébastien et moi quittons le bateau pour le petit village de Schuylerville afin de trouver quelques vivres. Après une mini épicerie, nous trouvons la bibliothèque municipale (allô à tous et toutes mes collègues de la biblio de Saguenay!) et nous “volons” le réseau wifi pour parler aux enfants et aux mamans.

Au retour sur le bateau, Philippe a joué la fée du logis, la vaisselle est faite, le bateau tout rangé et nous mangeons une soupe et des restes du dîner. Demain, on vise de se rendre à Troy pour en finir avec les écluses et penser la suite de la route vers Castleton, là ou nous materons.

fichier_005-1

Marins heureux sous le pont de Chimney Point!

fichier_003-1

Elle est à vendre!

Jour 4, 3 octobre – Ce matin, c’est encore vers 7h35 que débute la journée en passant Lock 5. On a changé nos plans: nous arrêterons vers midi, après la dernière écluse, à Waterford, afin de relaxer et de régler les problème de téléphone à Sébastien.

Nous arrivons effectivement à 12h30 à Waterford, en terrain connu, puisque nous y étions arrêté en 2014 (et on pense beaucoup à notre ami René Lopez avec qui on a eu beaucoup de fun à Waterford en 2014!). Le quai est gigantesque et nous sommes arrivés avant une flotille de futurs nouveaux amis de voile.

Sont arrivée sur le Vindand, un catamaran de 36 pieds, nos amis Daria et Doug, de Toronto, par le canal Érié. Ensuite Josée et Yan, un couple avec leur trois enfants, Isaac, Gabriel et Marine, à bord du Thalasso. Nous avons aussi accueilli Frank et Olivier sur le Joyce ainsi que Michel et Myriam et leurs deux garçons sur le Island. Une belle flotte de Québécois!

Pendant la soirée, nous avons tous fraternisé et échanger des infos sur l’ouragan qui passe actuellement sur les Caraïbes et les Bahamas. On passé la soirée avec Daria et Doug, on a eu ben du fun! On a fait quelques plans pour passer les prochains 5 à 8 jours dans la Hudson, en sécurité, pour éviter le mauvais temps. La vraie de vraie navigation commence et c’est une planification qui est extrêmement intéressante et nos décisions doivent être censées et sécuritaires. Nous avons trois plans qui sont presqu’équivalents en termes de sécurité et de protection, mais nous devons avant tout mâter à Castleton, à une douzaine de miles de Waterford, ou nous passerons le jour 4 pour faire de petites commissions et utiliser le wifi gratuit qui me permet de conclure cette mise à jour du voyage!

À bientôt!

fichier_000-5

Arrêt bien mérité!

fichier_001-5

Celle-là, c’est pour notre ami René Lopez qui a fait du voyage de 2014 un voyage plus heureux! xxxx

Publicités

2 réflexions sur “Journal de bord – 30 sept. au 3 octobre

  1. Très belles photos ! J’espère qu’il ne vous arriveras rien pendant ce maudit ouragan. ! La prochaine fois que tu visites une bibliothèque, prends quelques photos s.t.p. Ça m’intéresse ! Bye

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s